• Le cododo: oui, mais avec précaution

Le cododo: oui, mais avec précaution

Cette pratique est très répandue dans les pays asiatiques, comme la Chine et le Japon, et devient de plus en plus commune chez nous. Ses défenseurs assurent qu'elle améliore la qualité du sommeil du bébé et favorise la lactation. Toutefois, avant d'envisager de dormir dans le même lit que votre enfant, il faut prendre en compte quelques précautions.

Que ce soit par souci de praticité durant les premières semaines d'allaitement, pour que vous et votre enfant dormiez mieux, parce que vous êtes fatiguée de vous lever pour lui donner la lolette à chaque fois qu'il pleure, dans le but de développer un lien plus fort avec lui, ou simplement parce que vous avez décidé que ce sera votre manière de vous reposer, nombreuses sont les raisons qui peuvent vous mener à partager votre lit avec votre enfant. Toutefois, si vous optez pour le cododo, vous devez connaître la bonne «technique» pour éviter les risques.

  • Ne pratiquez pas le cododo si vous ou votre partenaire souffrez d'obésité.
  • Il est également à proscrire si vous êtes sous l'effet de l'alcool, la drogue ou tout médicament vous plongeant dans un sommeil profond, ou encore si vous fumez.
  • Utilisez un matelas ferme pour dormir. Ne dormez pas sur un canapé.
  • Évitez d'utiliser des oreillers ou des couvertures. Les draps ne doivent pas avoir de ruban ou de nœud.
  • Sachez que l'on trouve des berceaux spéciaux pour pratiquer le cododo sans risque, dont un des côtés (celui que vous accolerez à votre lit) est facilement démontable, permettant d'être plus proche du bébé tout en préservant l'espace de chacun.
Top